Pourquoi choisir un véhicule électrique ?

Le plan Paris anti-pollution

/image/10/1/peugeot-par-2015-070-fr.250101.jpg

Depuis le 1er juillet 2016, les véhicules (utilitaires et voitures individuelles) diesel et essence mis en circulation avant le 01/01/1997  ainsi que les deux-roues motorisés antérieurs au 1er juin 2000, ont interdiction de circuler dans Paris  durant la semaine entre 8h00 et 20h00.

Depuis le 16 janvier 2017, tout véhicule circulant dans la capitale devra être muni d’un Crit’Air, un macaron de couleur témoignant du niveau de pollution. Tout véhicule n’arborant pas sur son pare-brise ce macaron pourra se faire arrêter et verbaliser. 

A noter que depuis le 1er octobre 2016, la Métropole du Grand Paris a mis en place une aide pour l’achat d’un véhicule électrique sur le territoire du Grand Paris (131 communes) :

  • Subvention de 5 000 € plafonnée à 25% du prix d’achat cumulable aux autres aides gouvernementales
  • Réservée aux clients particuliers et limitée aux 1 000 premiers dossiers 
  • Si destruction d’un véhicule immatriculé avant le 31/12/1996, détenu depuis au moins 1 an

www.metropolegrandparis.fr/fr/aide-financiere-aux-véhicules-propres*

Le bonus écologique

Le bonus écologique proposé par l’Etat est réservée aux véhicules électriques ou hybrides rechargeables (hors diesel) et est plafonné à 6 000€.

La prime à la conversion

Le bonus écologique peut être majoré jusqu’à 4 000€  lorsque l’acquisition d’un véhicule électrique s’accompagne de la mise à la destruction d’un véhicule diesel, immatriculé avant le 01/01/2006. Soit un bonus total (bonus écologique et prime à la conversion) pouvant aller jusqu’à 10 000€.